Avis et réactions

Au fil des ans, Qui Vive a reçu de bonnes critiques dans les journaux régionaux en France et aux Pays-Bas.

 

Quelques citations:

«Ils peuvent faire de la musique à Qui Vive. Qui Vive, ensemble amateur et conservatoire indépendant, s’est développé à un niveau très élevé. Le chœur, dans lequel les cinq solistes bien choisis du Conservatoire royal de La Haye fusionnent lorsqu’ils n’ont pas de partie de soliste à chanter, sonne frais et magnifiquement homogène. L’orchestre, qui parvient à atteindre un bel équilibre avec des cordes mono-set, mais brillantes et cristallines, est également d’excellente qualité. Il est temps pour Delft de se rendre compte que le «concert à domicile» de Qui Vive est également un ‘must’ pour les fanatiques de musique qui ‘ne viennent que pour le meilleur’.»

(Delftsche Courant)

 

«L’espace, la musique, la manière de jouer et de chanter, mais surtout la capacité d’Ad van Unen à aligner ses musiciens, ont exercé une attirance irrésistible. L’intensité de leur création musicale ressemble à “Écoutez, nous avons quelque chose à dire.” 

Ensuite, le Gloria de Vivaldi a sonné presque relaxant, avec à nouveau de beaux solistes de la chorale. Fraîche et vivante et avec cette dédicace musicale, cela ‘chanté-à-mort’ Gloria c’est un plaisir à entendre. Les bravos incessants étaient justifiés .”

(Delftsche Courant)

 

«Le groupe néerlandais ‘Qui Vive’ enchante la Collégiale» 

«Incantations magistrales» 

«Qui Vive fait vibrer la Cathédrale Saint-Mammès» 

(titres des journaux régionaux en France)

 

«Qui Vive offre un savoir-faire musical.»

«Une musique presque immobile. Le compositeur estonien Arvo Pärt n’y est pas opposé. Hier, au concert de Qui Vive, l’effet de cette musique sans fioritures vous a coupé le souffle.»

«Le fait que la compagnie de presque purement amateurs ait également réussi à convaincre dans le Dixit Dominus de Monteverdi à la fin du concert, a souligné le haut niveau du travail musical des vacances. Van Unen a réussi à gonfler la dynamique des lignes du psaume latin dans de grandes proportions avec le dynamisme nécessaire.»

(BN DeStem)

 

«Dans le magnifique ‘Long Road’ des Let Esenvalds, je suis fasciné par un fantastique soliste soprano, qui remplit facilement le choeur de l’église avec des notes terriblement hautes et serrées. Basé sur quelques basses qui sont également pas mal du tout. «Votre concert a été le clou de nos vacances», a envoyé un Anglais enthousiaste à Qui Vive. Cet Anglais en vacances avait raison: si vous entendez par hasard un concert comme celui-ci, ca te sera toujours chère.» 

(BN DeStem)

 

“Si la musique est synonyme d’émotion, alors on peut considérer le concert de Qui Vive – hier à Breda – comme très réussi. Après le son de clôture qui s’estompe lentement dans la composition ‘Immortal Bach’ du compositeur Nystedt, de nombreux visiteurs ont versé une larme.” 

(BN DeStem)